Recherche

LUNDANAA : Actualités mode, luxe, style

LONG LIFE FASHION

LE RENOUVEAU DE LA LINGERIE FEMININE




Après plus de 20 ans de succès l'enseigne Victoria's Secret annonce l'annulation de son défilé si suivi. Alors, qu'est ce qui se cache derrière cet arrêt soudain mais en même temps prévisible ?

Analysons la situation, 


GENESE D'UN SHOW MYTHIQUE 



C'est en 1995 que ce défilé se fait connaitre. Deux ans après le suicide du fondateur de l'enseigne Roy Raymond, le monde entier assiste à un défilé des mannequins les plus en vogue en lingerie, Heidi Klum, Tyra Banks, Laeticia Casta pour ne citer qu'elles. Pendant près de 40 minutes, les tenues très sexy sont dévoilées. Les mannequins défilent aux côtés d'artistes choisi pour cet évènement. On assiste donc à une sorte de concert où les danseuses seraient en réalité les "ANGELS", nom donné aux mannequins sélectionnés.




Tyra Banks

Naomi Campbell



DE LA REFERENCE AU DECLIN 

Un adage bien connu annonce que, toutes bonnes choses ont une fin et il faut dire que la fin de ce show est dû à plusieurs facteurs :

  • Le départ de certains "Anges" emblèmatiques de l'enseigne 

Tout au long des années 2000, un bon nombre d'égéries se décident à partir pour une raison commune : un manque de représentation des femmes à travers ce type d'évènements. Gisèle Bundchen, Karlie Kloss, Doutzen Kroes, Alessandra Ambrosio, Adriana Lima sont des noms que vous connaissez. Elles ont toutes mis un terme à une époque où le diktat de la mode était d'être grande, mince, caucasienne et surtout se montrer assez dévêtue. Gisèle Bundchen avoue même dans son livre qu'elle souhaitait une cape pour pouvoir "se couvrir un peu". De plus, n' oublions pas la pression que ce milieu exerce sur les "Anges" à toujours se montrer "belle" selon les critères Victoria's Secret. Cela a même amenée beaucoup de mannequins à tomber dans l'anorexie, comme l'illustre le témoignage de Bridget Malcom qui essayait de perdre du poids en usant des méthodes peu recommandables. 


  • Une équipe Marketing aux propos très controversés

Il faut bien garder en tête que l'image véhiculée par une marque est décidée par une équipe qui donne une vision à l'ensemble de la société. En 2018, Ed Razek a déclaré qu'il ne souhaitait pas faire défilé des mannequins plus-size ou encore des mannequins transgenre dans son défilé. Défilé qu'il décrit lui même comme étant un "fantasme". Vous comprenez bien que ce genre de déclarations n'est pas appréciées dans un contexte où on prône la diversité dans tous les domaines. Ce dernier s'est excusé mais les résultats se sont fait ressentir très rapidement : Un déclin des ventes qui amène la fermeture de 53 boutiques aux USA,  un recul des audiences du show 2018 avec 3,3 millions de téléspectateurs contre 9 millions les années précédentes, une mauvaise communication à travers les réseaux sociaux via les post de protestation de par exemple Kylie Jenner. C'est un total flop pour l'année 2018.


Un fait totalement "anecdotique", le directeur marketing Ed Razek a décidé de prendre sa retraite au même moment où le mannequin transgenre Valentina Sampaio a été admise parmi le cast. Coincidence ou réelle prise de position ? 


  • L'image de "femme-objet" et suspçon de proxénétisme

Selon des sources proche de la marque, il y aurait une affiliation entre Leslie Wexner qui est à la tête du groupe L Brands auquel appartient Victoria's Secret, et Jeffrey Epstein un délinquant sexuel très connu dans le monde de la jetset américaine. Epstein, avant sa mort en août dernier, était impliqué dans des affaires de proxénétisme impliquant même des mineures. Il est sous entendu que certaines  mannequins Victoria's Secret pouvaient se retrouver en sa présence pour effectuer des actes d'escorting et autres. Sans rentrer dans les détails de ce dernier point ci, par faute d'éléments tangibles,  on peut comprendre que ce type d'affiliation réelle ou présumé sali l'image de l'enseigne. En plus de cela, le mouvement #METOO gronde et pousse les femmes à dénoncer tous ces agissements répugnants.


UNE PRISE DE CONSCIENCE TARDIVE 


L'enseigne a bien évidement tenté de remédier au manque de diversité ethniques en intégrant au sein des "Anges" un casting plus large avec la venue de Winnie Harlow, Duckie Thot et d'autres. Toutefois cela n'a pas suffit aux adeptes des shows. En effet, l'arrivée de nouvelles enseignes plus actuelles et aux standards différents n'ont pas laissé le temps à la marque de faire son mea culpa. Savage by Fenty se hisse au top des enseignes de lingeries pour femmes. Cette dernière marque s'adresse aux femmes de toutes origines, de toutes tailles, de toutes formes mais toutes avec l'envie d'être représenté dans un domaine si chère aux femmes à savoir la lingerie, avec Rihanna à la tête de cette initiative. On se souvient qu'elle a d'ailleurs refusé de faire une représentation aux show Victoria's Secret 2012 car la mannequin Jourdan Dunn a été remplacé par la mannequin Kendall Jenner. D'ailleurs, la grande soeur de cette dernière nous a également surpris avec le  lancement de la marque SKIMS, fondée par Kim Kardashian West. Cette enseigne ne fait pas ou pas encore de show, mais cible des femmes de toutes formes également.




Au terme de cette analyse, on peut dire que Victoria nous a enfin révélé ses secrets concernant sont déclin actuel. Soyons attentif à l'avenir, pour assister au possible renouveau Victoria's Secret. 

Pensez-vous que cela sera possible ? 





#LONGLIFEFASHION 




les images ne m'appartiennent pas 









SHARE:

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Un avis, une question, un commentaire ? C'est Ici

Blog Layout Designed by pipdig